Infos à la une
Accueil / Actualités / Lancement de la mission d’évaluation du système des marchés publics selon la méthodologie MAPS II

Lancement de la mission d’évaluation du système des marchés publics selon la méthodologie MAPS II

ARMP
    ARMP/ Photo de famille lors du                         lancement de la MAPSII
ARMP
                   ARMP/ Table d’honneur

Le Togo s’est résolument lancé depuis quelques années dans un processus de réformes des marchés publics qui a considérablement amélioré leur gestion au plan national. Cependant, des signes de faiblesse persistent toujours dans ce secteur. Pour y remédier, l’ARMP et la DNCMP ont lancé avec l’appui de la BAD et de la Banque mondiale un nouveau système d’évaluation du système national de passation des marchés publics suivant la méthodologie MAPS II. Ce lancement s’est déroulé le mercredi 18 septembre 2019 à l’hôtel Sancta Maria à Lomé, au cours d’une cérémonie présidée par M. Kossi TOFIO, Directeur de cabinet du ministre de l’économie et des finances. On notait la présence du Directeur général par intérim de l’ARMP, M. Aftar Touré MOROU, du Directeur national du contrôle des marchés publics, M. Rassidi SOUMAÏLA, des partenaires techniques et financiers, ainsi des Personnes responsables des marchés publics et des représentants du secteur privé et de la société civile.
En ouvrant cette rencontre, M. TOFIO a pointé du doigt l’un des principaux goulots d’étranglement du  système des marchés publics, à savoir, les délais de passation anormalement long.

ARMP
          ARMP/ les participants lors du                             lancement de la MAPSII

Ceci justifie selon lui, la volonté du gouvernement togolais de procéder à cette nouvelle évaluation du système des marchés publics suivant la méthodologie harmonisée d’appréciation de la conformité des systèmes de passation des marchés aux standards internationaux (MAPS II).
Pour sa part, M. Georges Bohoussou, représentant de la BAD à félicité le Togo pour sa volonté de s’engager dans ce processus d’auto-évaluation qui va permettre de corriger les imperfections qui ralentissent la performance du système national des marchés publics.
Avant lui, M. Aftar Touré MOROU, le DG par intérim de l’ARMP avait fait connaitre les intentions du Togo de rendre son système de passation des marchés, plus fiable et conforme aux procédures de ces partenaires stratégiques que sont la BAD et la Banque mondiale. L’ambition affichée à termes, est de favoriser l’utilisation des procédures nationales dans les projets financiers par ces derniers, c’est pourquoi il a invité chacune des parties prenantes dans la réalisation de cette évaluation à jouer leur partition.
Soulignons qu’en marge de ce lancement, le comité de pilotage comprenant les représentants de l’administration publique, du secteur privé, de la société civile, avait tenu une réunion le vendredi 19 septembre au siège de l’ARMP afin de baliser le chemin à la réussite de ce projet.

Voir aussi

Le Togo prend part à l’Assemblée générale du RACOP à Dakar

Ouverture ce jeudi 14 novembre 2019 de l’Assemblée générale du Réseau africain de la commande ...