Infos à la une
Accueil / Actualités / Les jeunes et femmes entrepreneurs renforcent leurs capacités sur les marchés publics en prévision des 20 % de marchés publics qui leur sont réservés

Les jeunes et femmes entrepreneurs renforcent leurs capacités sur les marchés publics en prévision des 20 % de marchés publics qui leur sont réservés

L’autorité de régulation des marchés publics (ARMP) forme depuis le 28 février 2018 les jeunes et femmes opérateurs économiques afin de les aider à mieux tirer profit du quota d’au moins 20% de marchés publics qui leur est désormais réservé.

L’ARMP organise cette formation en collaboration avec la Direction nationale du contrôle des marchés publics (DNCMP) et le Fond d’appui aux initiatives économiques des jeunes (FAIEJ).

Ces sessions de renforcement de capacités se tiennent à Lomé pour les jeunes et femmes entrepreneurs de de la zone 1 qui couvre Lomé et ses environs, à Atakpamé pour ceux de la zone 2 qui va de Tsévié à Blitta et enfin à Kara  pour ceux de la zone 3 qui s’étend de Sotouboua à Cinkassé.

La formation porte sur l’environnement des marchés publics et la préparation des offres Ainsi pendant les cinq (5) jours que dure chaque session, les participants seront outillés sur le cadre de gestion des marchés publics au Togo, les droits et obligations des opérateurs économiques, la pratique de montage d’une offre concurrentielle entre autres. C thématiques sont bien adaptées au besoins spécifiques de ces groupes cibles qui ont besoin d’apprendre rapidement pour

  Les participants sont  sont principalement composés des jeunes et femmes entrepreneurs inscrits sur le site web de la DNCMP créé à cet effet.

Voir aussi

Les participants à la réunion de Lomé ont visité les installations du Port autonome de Lomé

Après les durs labeurs de la journée de mardi 30 octobre 2018 qui ont permis ...